Tree 7. Un moment d’inattention

J’ai dû chercher trois fois ce matin, avant de les trouver.dsc01976
Pourtant, la veille, elles étaient à leur endroit habituel.
Je ne les change jamais de place,
sinon je risque d’oublier où je les ai mises.
On me reproche souvent d’être distrait
et je déploie des efforts surhumains
pour y remédier.

Mais hier, je me suis emporté lors d’une conversation avec mon voisin
et j’ai fait un mouvement brusque. Trop brusque, hélas.
Cela a dû les effrayer. Ce matin, mes feuilles étaient par terre, brunies et desséchées.
Quel gaspillage ! J’en étais exaspéré. L’automne prochain, on ne m’y reprendra plus.

Veronika

Advertisements

About writingbrussels

Seven Writers. Three Languages. One City.
This entry was posted in The Stories of Brussels Trees, Veronika. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s