Le cœur bat tant qu’il peut

“Le cœur bat tant qu’il peut” (Karl-Ove Knausgaard, La mort d’un père)

Ce soir, je suis resté tard dans mon atelier. Je voudrais travailler mais je n’y arrive pas. Dehors, la nuit tombe à une vitesse brutale. La toile devant moi est presque invisible mais je n’ai pas pris la peine d’allumer. La pénombre convient mieux aux souvenirs balbutiants qui émergent de ma mémoire.

Pour les rattraper, je plonge en moi-même comme un nageur solitaire dans un lac profond. Ces moments éparpillés nourrissent le tableau qui est en train de naître en moi. Leur goût est acidulé et enivrant à la fois. Je ferme les yeux pour les savourer. Continue reading

Advertisements
Posted in Life is simple, Veronika | Leave a comment

De infarto

(by María Dulce Kugler, painting by Hieronymus Bosch: Ascent of the Blessed)

Para el corazón, la vida es sencilla: latir mientras pueda. Mientras pueda latir, claro. ¿Quién había sido el imbécil que había dicho esa frase, con la pomposidad pseudo modesta con que se expresan algunos escritores, como si tuvieran algo interesante que enseñarnos? ¿Sencilla la tarea del corazón?

Continue reading

Posted in Guests, Life is simple | 1 Comment